Présentation du livre photo Afghanistan de Steve McCurry

Dans cette vidéo, je vous présente le livre du photographe qui m’inspire le plus en photographie couleur: Steve McCurry

Je vous commente quelques unes de ses photos qui m’ont le plus marqué et impressionné.

Steve McCurry souhaitait devenir cinéaste documentaire. Après des études au Collège d’arts et d’architecture de l’université d’État de Pennsylvanie, à dix-neuf ans, il voyage une année en Europe.

Il travaille comme serveur dans un restaurant à Amsterdam, puis à Stockholm.

Il part ensuite à la découverte de l’Amérique du Sud, puis de l’Afrique.

Il débute sa carrière en travaillant deux ans comme photographe dans un journal, qu’il quitte pour partir en Inde, en 1978, comme photojournaliste pigiste.

C’est là, qu’il a apprend à observer la vie et à attendre que l’événement se produise devant son objectif.

Il se rends compte que lorsque l’on attend, « les gens ont tendance à oublier l’appareil et leur âme pénètre dans l’image. »

Sa carrière débute vraiement quand, déguisé avec une tenue indigène, il franchit la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan pour pénétrer dans les zones contrôlées par les moudjahiddins (« combattants d’Islam »), juste avant l’invasion soviétique.

Il avait fait coudre les rouleaux de film à l’intérieur de ses vêtements pour être certain de ne pas se les faire voler, et ses images ont été publiées dans le monde entier.

C’étaient les premières images (ou presque) qui montraient le conflit qui venait d’éclater.

Son reportage a obtenu le Prix Robert Capa Gold Medal pour le meilleur reportage photographique à l’étranger.

C’est une récompense qui consacre les photographes ayant fait preuve d’un courage et d’un esprit d’initiative exceptionnels.

McCurry a couvert beaucoup de zones de conflits internationaux, dont la Guerre Iran-Irak, la guerre civile libanaise, les Philippines, la Guerre du Golfe, le Cambodge, l’éclatement de l’Ex-Yougoslavie et l’Afghanistan.

Il s’est surtout intéressé aux conséquences humaines de ces guerres.

En avril 2016, son image est entachée par le scandale des photos retouchées. Un photographe découvre que de nombreuses photos ont été retouchées ou mises en scène, dont son portrait de l’Afghane aux yeux verts, la photo qui a fait le tour du monde.

Personnellement, je pense que c’est un faux débat, car la photographie est de toute façon et dans tous les cas une interprétation de la réalité.

Pour moi, la retouche fait partie du processus photographique, et elle existe depuis l’invention de la photographie.

Ça n’enlève en rien au talent de ce grand photographe

Par contre, je comprend que le photo-journalisme ait pour règle entre autre de ne pas transformer complètement une scène par du photo-montage, au risque d’induire les spectateurs en erreur sur les faits montrés

Si vous souhaitez progresser plus rapidement en photo, j’ai conçu une série de programmes avancés spécialement pour vous si vous êtes tout débutant

Portrait Michel Caumes

Je m’appelle Michel Caumes et suis photographe professionnel depuis plus de 25 ans, à Mulhouse en Alsace.

A travers ce blog, je souhaite vraiment vous transmettre toute mon expérience, mes trucs et astuces de photographe qui vous feront gagner de précieuses années de tâtonnement et d’auto-formation, ce qui a été mon parcours, n’ayant pas eu l’opportunité de suivre des études photo dans une école.

Ça ne m’a pas empêché pas de réussir pour autant, mais il est certain qu’une formation guidée pas a pas fait gagner énormément de temps !

Je souhaite vous aider au maximum à accélérer votre formation, par des articles, des vidéos, des podcasts.

Mais c’est vous qui devez pratiquer pour trouver votre propre style et être fier de vos photos !!