Qu’est-ce que le point de vue en photo ?

Le point de vue en photo
En complément à la vidéo, je vous ai préparé cet article pour que vous ayez une idée très claire de ce qu’on appelle le “point de vue” en photo.

Quand on débute en photo, on il y a souvent une confusion dans notre esprit entre les notions de cadrage, composition,  point de vue, perspective … Bien qu’ayant un rapport étroit entre elles, chacune de ces notions est différente des autres, mais toutes participent à une bonne photo en terme d’aspect esthétique et artistique. Si c’est votre cas, soyez rassurés, une fois expliqué clairement, tous ces points seront évidents pour vous.

La définition du point de vue

Le point de vue est la position de votre appareil photo (et la vôtre) par rapport à votre sujet. Le choix de cette position est capital car contrairement au dessin ou à la peinture où on agence les éléments à notre guise dans le cadre, en photo les différents éléments, objets et plans sont bien réels et nous sont souvent imposés. En photo d’objets (natures mortes ou studio) on peut déplacer les objets pour créer la composition de son choix, mais en reportage en général, en photo de rue ou de paysage par exemple, on ne va pas déplacer les immeubles ou les montagnes ! On est obligé de se déplacer pour faire rentrer les éléments et différents plans dans le cadre d’une certaine façon. Vous pouvez vous déplacer en avant ou en arrière, latéralement et en hauteur (en haut ou en bas), ou vous rapprocher et vous éloigner du sujet. La combinaison de ces différents déplacements crée une position unique dans l’espace réel qui fait que votre photo est unique, même si votre sujet est banal et déjà vu. C’est cette position (votre position) par rapport au sujet principal, c’est à dire celui que vous voulez mettre en valeur, et aux autres plans de l’image (avant plan et arrière plan principalement) qu’on appelle le point de vue en photo. Si vous maîtrisez le point de vue en pratique, vous ouvrez la porte d’immenses possibilités créatives. D’autres éléments comme le type d’objectif utilisé et l’ouverture de diaphragme choisie combinés avec le point de vue amplifient encore votre champ créatif. Pourquoi je parle du cadrage en début de vidéo? Parce-qu’il est totalement lié au point de vue et à la composition que nous verrons dans un autre article. En effet, comme en dessin et en peinture, la photographie, appelée le huitième art, est un art graphique et visuel en 2 dimensions, alors que la réalité est en 3 dimensions, et que nous avons bien 2 yeux pour la voir telle qu’elle est en 3D justement ! Le fait de capturer une scène 3D en 2D implique une interprétation. C’est d’ailleurs pour ça que je coupe tout de suite court au débat qui oppose ceux qui pensent que la photo doit être le reflet exact de la réalité et les autres, dont je fais partie, qui pensent, ou constatent, que la photo ne fait qu’interpréter la réalité du photographe qui est derrière son appareil. Preuve en est, le même sujet pris par 10 ou 100 photographes sera très différent selon l’auteur.

Exemple

Regardez par exemple les photos d’un des monuments les plus photographiés au monde. Tour eiffel – Recherche Google Si vous passez devant, vous pouvez penser “à quoi bon la prendre en photo?” s’il elle est tellement vue et revue! Pourtant, vous pouvez constater par vous-même que presque toutes les photos sont différentes. C’est essentiellement du au choix du point de vue combiné au cadrage (les éléments que vous voulez montrer et faire rentrer dans le cadre du viseur ou de l’écran arrière de votre appareil, et ceux que vous ne voulez pas montrer et que vous excluez) En choisissant un point de vue et en cadrant, chaque photographe crée une photo unique. Bien sûr, sur cet exemple on voit que d’autres éléments interviennent dans ces différences, comme la lumière, selon l’heure de la journée voire de nuit, le temps qu’il fait qui détermine le rendu du ciel, bleu, nuageux ou coloré … Il y a en photo une infinité de combinaisons possibles (bien plus que celles du Loto !) pour rendre votre photo unique. C’est tout l’art du photographe d’utiliser ces combinaisons, et le résultat dépend tout simplement du nombre de vos heures de pratique, comme on parle du nombre d’heures de vol pour les pilotes. Rassurez-vous, après 10 000 heures on est considéré expert, quel que soit le domaine d’expertise.

L’impact sur le rendu et la signification de vos photos

Les différentes positions que vous adoptez par rapport à votre sujet ne sont pas anodines. Au contraire, leur choix va affecter le rendu de vos photos et va passer un message que le spectateur va interpréter inconsciemment en fonction de sa culture, ses expériences de vie … C’est la même chose au cinéma et en vidéo ou à la télé. Dans les films on se sert des bases de la photo pour passer des messages et des émotions. Concrètement, voici une liste des points de vues et de ce que le photographe veut montrer en les choisissant:

  1. Point de vue à hauteur d’oeil (ou hauteur d’homme)

    C’est le point de vue le plus courant et celui qu’on adopte tous quand on est débutant, d’une part car c’est le plus simple et d’autre part parce qu’on en connaît pas d’autre ! Si notre sujet est une personne, qu’on veut en faire un portrait et qu’on a la même taille qu’elle, il passe dans la photo un sentiment d’égalité entre le sujet et le spectateur de la photo. D’autre part, le sujet n’est pas déformé (sans prendre en considération le choix de l’objectif et donc de la longueur focale) et le fond ou l’horizon est à la hauteur “normale” d’observation, celle des yeux. Comme c’est notre point de vue habituel, il peut en résulter une impression de banalité ou d’ennui si en plus on centre le sujet.

    Dans une photo de paysage, ce n’est pas forcément le meilleur point de vue car il peut être intéressant de donner de la profondeur à l’image en valorisant les premiers plans au ras du sol (toujours pour donner l’impression de 3d à une représentation 2D)

    Point de vue à hauteur d'hommePris à la hauteur du visage, c’est le point de vue
    le plus courant en portrait

  2. Point de vue en plongée

    Dans ce cas vous-vous placez au dessus du sujet. Les cas de figures sont nombreux car ça peut être quelques centimètres au-dessus ou vu du ciel par un drone! Le but est de donner une vision inhabituelle d’un sujet, pour que le spectateur le voit d’un oeil nouveau (c’est le cas des vues aériennes qui n’ont rien à voir avec des vues au sol d’un même sujet) L’effet secondaire dans le cas de photos portrait, c’est “d’écraser” les personnes, de les déformer et de donner au spectateur un sentiment de supériorité par rapport au sujet photographié, ou d’infériorité du sujet par rapport au spectateur!

    Point de vue en plongéePoint de vue en plongée – les personnes sont écrasées, pour faire
    transparaître que quelque chose est plus grand qu’elles

  3. Point de vue en contre-plongée

    Vous vous placez en dessous du sujet et dirigez votre appareil et objectif vers le haut, en direction du sujet.

    Ce point de vue déforme les sujets, en créant une perspective fuyante vers le haut, d’autant plus accentuée que l’angle de votre objectif est ouvert (un grand-angle déforme plus et accentue les fuyantes par rapport à un objectif standard ou un téléobjectif.

    Ce point de vue a été souvent utilisé pour des portraits de leaders politiques pour les magnifier et les faire paraître supérieurs.

    Point de vue en contre-plongéePoint de vue en contre-plongée – les statuettes (déités) paraissent
    beaucoup plus grandes qu’elles ne le sont en réalité

  4. Point de vue bas

    Je vous expliquais auparavant le point de vue à hauteur d’oeil. Je précisais entre parenthèses “à hauteur d’homme”, car dans le cas du point de vue bas, votre appareil est également à la hauteur de vos yeux (sauf si vous visez sur un écran articulé) mais par contre vous vous baisserez, en vous accroupissant, en vous mettant à genoux ou en vous couchant au sol.

    Dans quels cas utiliser ce point de vue? Souvent pour prendre des enfants ou des animaux de petite taille pour ne pas les déformer et ne pas les prendre en totale plongée, vu leur petite taille. Pourquoi? Comme vu précédemment, afin de donner un sentiment d’égalité entre le spectateur et le sujet, et de les observer dans “leur monde” à partir de leur vision à eux.

    Comme je disais avant, dans une photo de paysage, ça peut être un point de vue intéressant si le premier plan est lui même intéressant et situé au ras du sol. Ça permet également de donner de l’importance à ce premier plan et même d’en faire le sujet principal si les autres plans plus lointains ne sont pas si intéressants visuellement (par exemple un ciel gris uniforme sans nuages)

    Point de vue basCe petit singe mesure à peine plus de 20 cm. Pour être à sa hauteur, j’ai du placer l’appareil presque au sol (grâce à l’écran articulé, je n’ai pas eu à m’allonger)

  5. Point de vue latéral (à droite ou à gauche du sujet)

    Ce point de vue peut être combiné avec d’autres comme la plongée ou la contre-plongée par exemple. Comme on le voit dans la vidéo, il y a beaucoup de possibilités, les extrêmes étant complètement à droite ou à gauche de la statue, et les points de vues intermédiaires étant 3/4 gauche ou 3/4 droite. En fait, dans le cas d’un sujet inamovible comme celui-ci, il faut tout simplement tourner autour de lui jusqu’à ce que vous obteniez l’image que vous avez en tête, et un équilibre entre le premier plan et le fond.

  6. Point de vue central

    Si le point de vue est central latéralement et en hauteur, et qu’en plus on a une perspective parfaite, ça permet d’induire la notion de perfection, de symétrie, peut-être d’ennui, d’infini … Tout dépend du type de sujet et du type d’objectif utilisé

    Point de vue central avec symétrieDeux photos avec un point de vue central et symétrie

  7. Point de vue arrière

    Assez peu utilisé, mais pourquoi pas pour donner le sentiment de suivre des personnes. Dans cet exemple j’ai voulu prendre des personnes dans les mêmes conditions et montrer le style, la démarche, très différents d’une personne à l’autre. En même temps pas de risque de plainte pour droit à l’image !

    Point de vue arrière Pour des photos de concert par exemple, ça permet de se mettre
    à la place des musiciens et d’avoir leur vision (vers les spectateurs)

  8. Point de vue proche ou éloigné

    Combiné à des objectifs de longueurs focales différentes ou avec un zoom à différentes positions, les rendus sont très différents En étant proche d’une personne avec un grand-angle on déforme son visage. Eloigné d’elle avec un téléobjectif donne la même taille dans le cadre mais l’impression est complètement différente car on ne déforme pas le visage mais on garde au contraire les proportions “réelles”

    Vidéo le point de vue en photo
    Même chose en photo urbaine ou de paysage. On le voit sur la série de la statue, le fond est tantôt invisible (seulement le ciel bleu pris en contre-plongée), tantôt il prend de l’importance car le point de vue devient à hauteur d’homme du fait que je me suis éloigné du sujet et j’ai zoomé. En conclusion et en complément, voici une vidéo que vous pouvez retrouver sur ma chaîne Youtube, dans laquelle je vous explique le point de vue et en quoi c’est différent du cadrage, même si les 2 notions sont totalement complémentaires.

J’espère que cet article vous a appris un peu plus au sujet d’un des éléments fondamentaux en photo. Si vous souhaitez être informés en priorité de la sortie des nouveaux articles, cliquez ici. Vous recevrez en cadeau mon guide « Les 4 problèmes majeurs de la photographie au smartphone »

Articles Similaires

Portrait Michel Caumes

Je m’appelle Michel Caumes et suis photographe professionnel depuis plus de 25 ans, à Mulhouse en Alsace.

A travers ce blog, je souhaite vraiment vous transmettre toute mon expérience, mes trucs et astuces de photographe qui vous feront gagner de précieuses années de tâtonnement et d’auto-formation, ce qui a été mon parcours, n’ayant pas eu l’opportunité de suivre des études photo dans une école.

Ça ne m’a pas empêché pas de réussir pour autant, mais il est certain qu’une formation guidée pas a pas fait gagner énormément de temps !

Je souhaite vous aider au maximum à accélérer votre formation, par des articles, des vidéos, des podcasts.

Mais c’est vous qui devez pratiquer pour trouver votre propre style et être fier de vos photos !!