fbpx

A quoi sert l’hyperfocale ?

Avec les progrès techniques en photo, nous sommes habitués à laisser le plus souvent nos appareils faire la plupart des réglages, dont la mise au point.

L‘autofocus est très utile et dans la plupart des cas de figures, les algorithmes et le processeur de notre appareil sont plus rapides et plus précis que nous, notamment en photo de sujets en mouvement rapide (sport, animaux …)

Mais en photographie de paysage ou d’architecture pour prendre 2 exemples, il est plus facile et plus rapide de débrayer le système autofocus et de passer en manuel.

C’est là qu’intervient l’hyperfocale, très intéressante si vous recherchez un maximum de netteté et encore plus avec un ultra grand angle.

Grâce à ce préréglage de la mise au point, vous aurez un maximum de profondeur de champ depuis les tous premiers plans jusqu’à l’infini.

Si vous faites des séries de photos dans les mêmes conditions, vous n’aurez pas à refaire la mise au point entre chaque prise, ce qui peut prendre un certain temps selon le sujet et les condition lumineuses, mais aussi l’absence de contraste de certains sujets qui rend la tâche de l’AF plus complexe voire l’empêche de fonctionner.

Comment passer de l’APSC au full Frame sans changer tous ses objectifs ?

De très nombreux photographes amateurs commencent sérieusement en photo avec un reflex APSC

C’est à mon avis un des meilleurs compromis en photo en relation avec la taille du capteur et les possibilités artistiques et techniques. Mais vous pouvez avoir envie de passer à un système un full Frame ou 24 x 36 pour avoir de plus grands flous d’arrière-plan notamment en portrait, une plus grande définition, moins de bruit numérique sur vos images, en gros une qualité supérieure même si l’APSC à une très bonne qualité d’image.

Le principal problème, c’est que si les objectifs conçus pour le 24×36 fonctionnent sur les APC, le contraire n’est pas vrai. Un objectif conçu pour inciter assez uniquement à été calculé pour couvrir uniquement un capteur d’environ 16 23 mm, alors que le capteur du 24 16 et deux fois plus gros

Portrait Michel Caumes

Je m’appelle Michel Caumes et suis photographe professionnel depuis plus de 25 ans, à Mulhouse en Alsace.

A travers ce blog, je souhaite vraiment vous transmettre toute mon expérience, mes trucs et astuces de photographe qui vous feront gagner de précieuses années de tâtonnement et d’auto-formation, ce qui a été mon parcours, n’ayant pas eu l’opportunité de suivre des études photo dans une école.

Ça ne m’a pas empêché pas de réussir pour autant, mais il est certain qu’une formation guidée pas a pas fait gagner énormément de temps !

Je souhaite vous aider au maximum à accélérer votre formation, par des articles, des vidéos, des podcasts.

Mais c’est vous qui devez pratiquer pour trouver votre propre style et être fier de vos photos !!