La composition en photo #2 L’équilibre des masses

Dans cet article, je vous explique ce qu’est l’équilibre des masses, qui fait partie de la composition en photo. Il fait suite à l’article La composition en photo #1 Introduction publié précédemment.

Voici la vidéo, suivi de l’article extrait de la vidéo et du podcast

Chers amis photographes bonjour,

C’est Michel du blog Faire de la Photo.

Alors aujourd’hui je vais vous faire une vidéo sur l’équilibre des masses. L’équilibre des masses est une notion qui rentre dans la composition.

La composition, c’est une une vidéo et un article que je vous ai fait assez récemment. Eh bien l’équilibre des masses rentre
dans la composition.

C’est à dire que la composition comprend le cadrage, la fameuse règle des tiers, qui n’est pas la seule règle mais qu’on utilise assez souvent, qu’on peut également bafouer de temps en temps, et je vous avais fait une vidéo sur la règle des tiers et je vous mets le lien ici en haut à droite juste là le point i informations.

Je vous avais fait également une vidéo sur le point de vue. Le point de vue rentre également dans la composition et c’est une autre vidéo que je vous avais faite je vous mets également le lien en haut à droite .

Pour cette vidéo je vais, je suis en train, là vous pouvez voir derrière moi, de marcher dans un lieu que j’aime vraiment bien à Mulhouse, dans ma ville, qui est le Parc Jaquet, et sur le Parc Jaquet, j’avais réalisé 3 photos différentes donc j’y reviens pour pouvoir vous montrer le résultat final, c’est à dire les photos réalisées et vous expliquer en même temps cette notion d’équilibre des masses qui paraît bien barbare mais qui en fait est relativement simple à comprendre.

Le mieux c’est que je vous l’explique en images en exemples et voilà c’est parti ! Je vais vous montrer ce que ça donne.

Pour le premier sujet je vais vous faire une photo de cette très belle maison.
En plus là on a un très bel éclairage que je n’avais pas le jour où j’ai fait la photo.

Alors entre parenthèses, qu’est ce que c’est que de l’équilibre des masses? Finalement, qu’est-ce que c’est que la définition d’équilibre des masses ?

C’est tout simple: c’est répartir les masses, c’est à dire les formes, les objets, par exemple on a cette maison, on aurait cet arbre, donc si je me déplace je peux très bien avoir l’arbre à gauche la maison à droite, en bougeant je peux, mettre un petit coin d’arbres, je peux me reculer, alors là j’ai un zoom fixe.

Donc je ne vais pas jouer sur le zooming, je joue simplement sur le déplacement. J’ai les branches en haut à droite.
Eh bien c’est créer des diagonales, créer des, comment dire, le fait que les formes soient plus ou moins proéminentes et que l’oeil soit attiré sur le sujet principal.

La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 01
Alors pour le premier sujet qui est cette maison, j’aurais très bien pu me mettre derrière ces deux arbres, ces deux troncs d’arbres qu’on voit ici, qui l’entourent, en me rapprochant un peu, juste pour faire un espèce de cadre avec des branches en haut, éventuellement en me baissant.

Donc là je joue sur le point de vue qui est en inter-relation avec tous les éléments de la composition pour que les branches ne soient pas trop proéminentes et viennent sur le toit.

Mais en fait ce que j’ai choisi, c’est de me mettre au milieu du parc, bien en face, de jouer sur la symétrie, de ne voir quasiment aucune… eh bien non, ne pas voir de branches, et de la prendre comme ça, de face voilà, avec ce cadrage.

Alors dans l’exemple de cette maison en fait, l’équilibre des masses, il est tout simple.
Il ya un sujet principal qui prend les 75 % voire plus de l’image.

La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 02
Je suis au milieu en symétrie et c’est parfaitement équilibré. La symétrie, c’est un élément qu’on utilise pour évoquer la monotonie également l’assise, la solidité d’une maison par exemple.

C’est un premier exemple. Là je vais vous en montrer un deuxième avec plusieurs éléments, des troncs d’arbres en premier plan, et puis une vieille maison, une vieille bâtisse que j’aime beaucoup dans ce parc, en fond.
On a plusieurs manières de l’aborder.

Je l’ai abordée d’une façon particulière mais chaque photographe peut lui donner un autre aspect c’est ce qui fait la richesse en photo parce que chacun, chaque photographe avec le même appareil, les mêmes conditions lumineuses et le même site finalement va sortir une photo complètement différente.

Voilà, je vais vous montrer ce que j’ai fait. Alors voilà le décor de ma photo.

La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 03

On a ce tronc d’arbre à droite qui va venir en premier plan, et la bâtisse qui est au fond.

Sur ce sujet là en fait, pour équilibrer les masses, soit je veux que ce soit le tronc d’arbre qui soit le sujet principal, et c’est ce que j’ai voulu, soit la bâtisse.

Si je voulais que ce soit la bâtisse, éventuellement je me rapproche où je zoome. Ici je suis sur l’iphone, donc le zooming n’est pas terrible mais le principe restera le même avec un appareil photo qui a un zoom optique.

Si je zoome, j’agrandis la bâtisse, je change un peu la perspective puis en me déplaçant je peux donner plus ou moins de proéminence aux troncs d’arbres.

Il ne faut pas que j’en donne trop si je veux que ce soit la bâtisse qui soit le sujet principal, ça peut juste habiller un petit peu comme ça à droite et puis bon, on a pas mal de branches qui viennent gêner, là on est en hiver.

Donc là ce serait à traiter soit à la retouche pour les enlever mais c’est un petit peu long, soit je prends parti d’enlever complètement les troncs d’arbres.
Je me rapproche, je “dézoome”, donc si je dézoome et que je me rapproche, je garde exactement la même taille de la bâtisse, mais la différence c’est que je n’ai plus les avant-plans, alors dans ce cas là j’aurais pu garder le tronc, l’arbre à gauche et la bâtisse, ça fait un certain équilibre.

Voilà ici, l’équilibre des masses, on voit que la bâtisse représente les deux tiers à droite, et à gauche on a un élément qui vient pour casser un petit peu la monotonie, pour situer le fait qu’on soit dans un parc, qu’on soit entouré de grands arbres, mais il ya d’autres façons de le faire.

J’aurais pu mettre plus en face, éliminer l’arbre, éliminer les branches, et que le bâtiment, enfin la bâtisse soit plus, comment dire, un petit peu comme l’autre sujet, comme l’autre maison, frontale, pour être plus descriptif.

Ce que j’ai choisi, par contre (je vais me re-éloigne), c’est de faire que les troncs d’arbres soient le sujet principal avec un décor de fond qui est la bâtisse.

Donc ce que j’ai fait, c’est simplement en bougeant d’avant en arrière. J’ai pris même les trois troncs, parce qu’ils sont assez tortueux, et je les ai placé sur la droite.

Le premier est sur la ligne de tiers droite, les autres qui sont plus centraux. J’ai fait la mise au point sur les troncs d’arbres, et en même temps le réglage de la lumière.

Par contre là on voit que comme ils sont à l’ombre et que le fond est plus clair, c’est brûlé !
Donc ce que je peux faire, c’est faire le réglage de la luminosité sur la maison et j’éclaircirai en post-production les troncs, ce qui est beaucoup plus facile que de récupérer de la lumière même avec un fichier raw, quand il n’y a plus d’informations
et que c’est brûlé.

Donc là on voit (c’est un autre sujet mais j’en parle puisque j’y suis), que la bâtisse au fond est brûlée et j’aurai beaucoup de mal, même en raw, à récupérer toute l’information.
Donc on va faire cette mise au point et je prends la photo comme ça. Je vous montrerai une fois retouchée ce que ça donne !

Pour le troisième sujet, il s’agit de ce vieux puits qui est vraiment très très très joli, un puits qui date de 1778, il me semble, d’après ce qui est inscrit, c’est un petit peu effacé.

En photo, je l’ai pris en hauteur, mais voilà, ici j’aurais eu le choix de le prendre de plus loin avec la maison au fond, le prendre en central, le prendre à droite, le prendre à gauche, mais là on voit qu’il n’y a pas trop d’intérêt parce que l’herbe est nue.

La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 04

Je vais filmer en hauteur pour être exactement dans la configuration de ma photo.
Donc voilà, je me déplace et là, c’est la même chose que la maison, la première maison, le premier sujet.
Je vais faire quelque chose qui est assez central mais au lieu d’être en face, je vais me mettre en trois quarts, parce que si je m’étais mis en face, c’était un autre sujet.

D’abord j’ai un tronc d’arbre donc je ne peux pas vraiment me mettre pile en face, en tout cas de ce côté, parce que le tronc d’arbre vient parasiter l’image.

On ne sait plus si le sujet principal c’est le puits ou l’arbre, donc j’ai choisi de me mettre en trois quarts et d’éliminer le tronc à gauche parce que c’est superflu pour moi, d’éliminer aussi l’arbre, de me baisser légèrement pour que le ciel viennent habiller le haut, et voilà j’ai pris la photo de cette façon.

L’équilibre des masses c’est tout simple: il ya un sujet principal et autour un petit peu d’habillage avec les branches, donc on a un sujet simple, par rapport à ce qu’on a vu de l’arbre précédemment, des troncs d’arbres qui eux venaient faire une masse à gauche, à droite pardon, et la maison venait sur la gauche.

Je prends un dernier exemple dans ce parc. Ici on a ce paysage qui est assez sympa et là on a plusieurs solutions.

La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 05

Alors je ne dis pas que que la mienne sera meilleure, d’ailleurs, j’ai plusieurs propositions à vous faire.

La première, ce serait de prendre le chemin qui fait une diagonale centrale donc qui amène l’oeil vers le sujet du fond qui est la bâtisse.

Sur la droite, on a cet arbre en colimaçon qui est assez sympa qui est sur une ligne des tiers. Je peux lever un petit peu pour avoir un peu plus de ciel, ce qui fait que j’aurai une ligne de tiers inférieur avec l’arbre en point de force et le haut du toit sera la ligne de tiers supérieur, une photo du plan large.

Maintenant, j’ai d’autres possibilités, je peux me rapprocher, avoir l’arbre en colimaçon en plus gros plan, le mettre complètement sur la droite et la bâtisse à gauche.
Je peux l’éliminer, me re-déplacer, je peux tourner et avoir cette fois ce tronc. Ce tronc qui vient en diagonale sur la droite avec la bâtisse à gauche.

La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 06

Sur la gauche, on a l’ombre portée du tronc. Je lève un petit peu, je me recule, je me baisse.
Là on joue sur le point de vue également, jusqu’à trouver une harmonie. L’harmonie est un petit peu instinctive mais finalement elle est régie par ces règles, à la fois la règle et des tiers et ici l’équilibre des masses puisque la bâtisse représente le sujet principal, le tronc à droite et son ombre à gauche font un autre équilibre, c’est à dire que ce
sont des masses plus petites mais complémentaires.

Là je vous fais une photo d’ici …’ici …
Vous jugerez de vous même ce qui vous plaît le plus, par exemple celle ci me plaît beaucoup moins parce que c’est fouillis.

Au centre on ne sait pas si c’est la bâtisse, les arbres le sujet principal. On a une petite branche qui vient en haut à droite mais qui n’a rien à faire là.La COMPOSITION en photo #2 L'équilibre des masses 07

Vous pourrez le sentir de vous même, après c’est juste la pratique et c’est de manière instinctive.

Alors voilà cette vidéo est terminée. J’espère qu’elle vous a plu. Si elle vous a plu, n’hésitez pas à mettre un pouce bleu et à la partager avec vos amis et n’oubliez surtout pas de vous abonner à ma chaîne Youtube pour recevoir les prochaines vidéos.

Cette vidéo c’était l’équilibre des masses. Dans l’équilibre des masses ou en parallèle il ya également l’équilibre des couleurs, c’est très complémentaire mais je vous ferai une vidéo spécifique avec des sujets qui sont justement colorés, avec des couleurs complémentaires, des couleurs de même gamme, de même ton, pour que vous compreniez bien le concept et les deux sont complémentaires.

Donc il faudra peut-être plusieurs vidéos pour bien comprendre sur plusieurs exemples.

Je vous dis à très très bientôt dans une prochaine vidéo

Michel

Articles Similaires

Portrait Michel Caumes

Je m’appelle Michel Caumes et suis photographe professionnel depuis plus de 25 ans, à Mulhouse en Alsace.

A travers ce blog, je souhaite vraiment vous transmettre toute mon expérience, mes trucs et astuces de photographe qui vous feront gagner de précieuses années de tâtonnement et d’auto-formation, ce qui a été mon parcours, n’ayant pas eu l’opportunité de suivre des études photo dans une école.

Ça ne m’a pas empêché pas de réussir pour autant, mais il est certain qu’une formation guidée pas a pas fait gagner énormément de temps !

Je souhaite vous aider au maximum à accélérer votre formation, par des articles, des vidéos, des podcasts.

Mais c’est vous qui devez pratiquer pour trouver votre propre style et être fier de vos photos !!