Comment photographier la lune ?

ParMichel Caumes

Comment photographier la lune ?

Dans cette nouvelle vidéo, je vous explique comment photographier la lune sans investir dans de gros moyens.

A l’oeil, la lune parait toujours plus grosse que sur nos photos prises avec un objectif standard, équivalent au champs de vision humaine net.

La première chose à comprendre, c’est que la vision humaine n’a aucun point commun avec celle d’un appareil photo.

Nos yeux sont étroitement associés à notre cerveau par le nerf optique.

L’ensemble fonctionne un peu comme une caméra qui serait associée à un rayon laser qui scanne sans cesse l’image selon des centres d’intérêt. Notre vision est subjective et interprétée.

La première habitude à perdre en photographie en général et particulièrement pour photographier la lune, c’est de comparer ce que nous avons devant les yeux avec le sujet cadré qui nous apparait dans le viseur ou sur un écran.

Vous devez donc regarder votre cadre comme un tableau et décider de sa composition.

Matériellement, vous devez disposer d’un téléobjectif d’un longueur focale de 300 à 500 mm pour espérer qu’elle remplisse une bonne partie de votre cadre.

Vous n’êtes pas obligés de posséder un téléobjectif à grande ouverture dit lumineux et parfois 10 fois plus coûteux qu’un objectif courant à ouverture moyenne.

Pourquoi ? parce-que vous fermerez le diaphragme à son ouverture moyenne (f8 par exemple) pour obtenir le meilleur rendu de l’objectif au niveau de la résolution (netteté)

En fermant le diaphragme, vous diminuez également au maximum les défauts inhérents à tout objectif (vignettage ou assombrissement des bords, distorsion des courbes, aberrations ou lignes colorées …)

Vous aurez besoin d’un trépied solide ou léger mais lesté (avec votre sac photo attaché par une ficelle et un crochet) pour éviter tout flou de bougé en cas de vent.
En effet, les flous de bougé sont amplifiés proportionnellement à la longueur focale de l’objectif, et les stabilisateurs optiques ne servent à rien sur trépied. Pire, ils peuvent rendre floue une photo qui aurait été nette en cherchant à compenser un micro mouvement qui n’existe pas !

Pour aller plus loin en photo et réussir des sujets difficiles comme la lune ou un coucher de soleil j’ai créé une série de programmes avancés

À propos de l’auteur

Michel Caumes administrator

Photographe professionnel passionné par la photographie. La photo est ma profession et mon loisir à la fois :-)